Je suis complètement déprimée à cause de cette patte.

Publié le par Katia

Je suis complètement déprimée avec cette patte, hier je n'en pouvais plus de ne pas savoir, Ambrouille avait quand même une attitude bizarre quand je m'occupais de sa patte.

Alors bien qu'elle ait un bel aspect, que la plaie soit refermée, j'avais du mal à y croire, alors j'ai dit à AMbrouille d'être patiente, et de ne pas trop m'en vouloir car j'allais pressé fort et que ça ferait mal, vive le 1, 2, 3... Car ainsi AMbrouille n'est plus surprise, donc j'ai pressé fort, jusqu'au moment où le pu a giclé.

J'aurai tellement préféré soit qu'il n'y ait rien, soit du sang.

Sauf que ça fait environ 18 jours qu'elle est sous antibio (2 différents) et il y a toujours du pu, sans compter l'intervention.

Je ne suis pas prête à lui faire subir une autre anesthésie générale.
D'autant qu'elle n'est aps génée au quotidien à moins que quelque chose n'appuie sur sa patte (les balles dans les jeux notamment).

Donc j'appelle le véto cematin, et lui dit qu'avant toute autre intervention ou médicamentation lourde, je veux donner sa chance à l'homéopathie et que de ce fait j'ai besoin de conseil, de qui voudra bien m'en donner.

Voilà j'ai pas le moral, et franchement cet abcès me fait ....

Je vous tiens au courant quand j'ai des nouvelles.
_________________


Alors d'après le véto, c'est sur la voie de la guérison puisque l'aspect de la patte est plus joli, elle a une belle couleur.

Et qu'il y a encore des résidus que l'organisme doit éliminer et c'est en cela que c'est long, il m'a avoué que quand ils avaient ouverts, ce n'étaient pas joli à voir, et qu'il y avait sans doute encore un grain de sable qui traine qui ralentirait la guérison.

Donc re-antibio pendant 10 jours, plus antiinflammatoire pendant 3 jours de nouveau.
Ne pas chercher à appuyer pour faire sortir le pus et attendre qu'il mûrisse de lui-même.

Inutile de faire des bains de Dakin, tant que la patte est fermée (il n'y a pas de plaie.)
D'autant si ça l'irrite, même si c'est la première fois qu'il en entends parler.

Bref, pour lui rien d'inquiétant tant que ça reste très local, à surveiller.

Publié dans Santé

Commenter cet article