Concours de Villevêque

Publié le par Katia

Comme vous le savez, avec Ambrouille nous avions fait une très grosse préparation pour ce concours, celui du club, rappelons-le. Notamment à cause de nos problèmes de table.

Evidemment j'appréhendais car c'était un parcours sur herbe le premier depuis Luçon, et bien que ce soit le concours du club, ce n'était pas au club, donc double inquiétude.

Point positif aucun souci sur la table cette journée, une chienne qui avait même les yeux pétillants de joie et d'envie de travailler encore sur cette table.dit

Bon alors on a commencé par le GPF de bonne heure le matin, et là la honte de ma viecache, bien pire qu'à Luçon (surtout que maintenant elle commence à avoir un peu d'expérience).
Donc pour faire court, car les détails de toute façon il n'y en avait pas beaucoup.
Je la prépare dans le sas, elle est plutôt à l'écoute, je la prends en marche au pied, et sans prendre les plots de départ file à toute vitesse hors du terrain, en évitant soigneusement de passer un seul obstacle, passe près de son maître venu nous filmer, et poursuit sa route pour faire sa promenade.
Le juge bien sympa me dit de reprendre le départ après tous les autres concurrents et de refaire une tentative.
Et c'est ce que nous faisons, re-sas d'entrée, ça se passe plutôt pas mal, sur les conseils d'Alain, je rentre à reculons pour que la chienne reste fixée sur moi jusqu'au départ, thumleft bravo ça marche.
Première haie, deuxième haie, Ambrouille se plante, voyant que je la rappelle, elle se barre du terrain et va se piquer un grand huit à l'extérieur du terrain. fallait la voir se foutre de ma gueule. Le juge insiste et me dit de la rappeler, je parviens à la récupérer il me dit de la mettre au tunnel mais Ambrouille continue de n'en faire qu'à sa tête et choisit les obstacles qu'elle veut prendre.
Je ressors dépitée, et me dit que la journée ne va pas être gagnée, voire horrible si ça continue comme ça.
Au départ je mets ça sur le dos de la pelouse (encore qu'elle n'a pas semblé s'y intéresser une fois en dehors du terrain), bon ok les barrière n'en n'était pas vraiment, mais quand même.
Enfin bref je ressors de ce parcours avec l'attitude suivantecorde.

 

 

 

 



Allez vers 12h30, reprise du concours pour ma belette et moi.
L'Open, c'est un assesseur qui juge.
Super départ, chienne super à l'écoute, j'utilise la méthode donnée par Alain et Ambrouille se place bien me regarde et fais attention à moi, puis attends mes instructions.
excellent départ, chienne rapide, à l'écoute, motivée, bref le pied âprès ce que je venais de subirbalance
Oui mais elle s'arrête brusquement avant de monter sur le toit.Je ne comprends pas, je l'appelle elle ne revient pas, j'ai l'impression qu''elle mange des crottes de lapin. Je continue d'appeler, rien n'y fait.
Du coup je décide de m'approcher, et là affraid que vois-je des croquettes, pas une ou deux, non énormément et Ambrouille les mange les unes après les autres, et le juge qui me dit "allez on la relance, rappelez- là" je lui réponds qu'il y a plein de croquettes, il me dit c'est pas grave, vous n'êtes pas la première.Shocked Comment? je ne suis pas la première et il n'a pas demandé à ce que le terrain soit nettoyé, eet personne n'a été sanctionné? Alors qu'à Luçon quand j'avais fait tombé ma saucisse je m'étais pris une réflexion, alors là vraiment j'en suis quoi?!
Bref j'aide mon chien à ramasser les croquettes, que je mets soigneusement dans ma poche. et on repart, gaiement Ambrouille toujours à l'écoute (franchement je me demande comment on y est parvenu), rebelotte arrivées au slalom Ambrouille nez au vent et sens une odeur. et encore des croquettes, un peu moins, Ambrouille finit de les manger et revient sagement faire son slalom.
On est reparti, et une nouvelle fois dans le parcours Ambrouille s'arrête pour cause de croquettes.
Je suis puker et vachement en colère, parce qu'il ne sanctionne pas le conducteur qui a laissé ses croquettes sur le terrain, je peux encore comprendre, mais quand il voit ou qu'il sait qu'il y en a, pourquoi n'a-t-il pas arrêté les passages, pour "nettoyer" le terrain?
Enfin pourquoi n'ai-je pas eu le droit de repasser.
Bref, je suis dégoûtée car vous ne serez pas surpris de savoir que l'on a été pénalisées pour un dépassement de temps.Thumb down et sans compter que cette histoire nous a valu un refus. Alors qu'Ambrouille était bien partie, à l'écoute et tout et tout, alors pour un chien qui débute, un maître qui débute, il y a de quoi être dégoûtée.injuste
On aurait pu jouer le podium, sinon, enfin j'en reste persuadée, et Christophe aussi d'ailleurs.
Sans compter que du coup j'ai nettoyé le terrain pour les autres.
Mais d'après le juge, un chien en agility doit être au travail et donc ne pas s'occuper des croquettes??? Ah bon mais je croyais que l'agility c'était avant tout un jeu???Mad

 

 



Sur ce on redémarre quasiment aussitôt par le premier degré. Autant vous dire que je suis vraiment sur les nerfs, j'en ai même mal à l'estomac. Encore maintenant je suis écoeurée, par ce jugement, c'est injuste.Je fais la reconnaissance nouée, c'est évident, tendue parce qu'il s'agit du terrain où elle s'est barré ce matin.
Cependant je me dis que ce parcours, pour obtenir la première partie de brevet, est faisable juste un peu tordu à un endroit.
Allez c'est à notre tour, démarrage en marche arrière et Ambrouille hésite à venir, un chien a pissé dans le sas d'entrée, alors Ambrouille en bonne dominante s'apprête à faire de même, je lui dis non et finalement me dis qu'à quelques secondes de passer ce n'était peut-être pas la meilleure chose à faire.
Allez on finit par arriver devant le départ, je prends mon temps et le juge me dit que je peux y aller, je me place et c'est parti. Un super parcours, le juge me demande de la ralentir, ce que je ne peux pas faire sinon je la braque, donc tout du long je l'encourage. Et surtout en fin de passerelle. Bref, certes elle hésite un peu au tunnel sans doute une odeur), mais sans le dépasser, idem au slalom disons que sur les deux écarts, il aurait pu me compter un refus. Bref, un excellent parcours avec une chienne rapide et à l'écoute. Je l'attends à la chaussette, car il y a beaucoup de vent et j'ai peur qu'elle ne se retourne à ce moment là, donc je reste au près et je l'encourage, résultat je suis à la bourre sur la dernière ligne droite., "mais en avant, en avant, en avant." et ça passe.
Du coup on prends la première place avec une partie de brevet, la première. et on met 8 secondes au deuxième. Nous sommes super contentes.
Le juge nous demande si c'est le chien du photographe, alors je lui réponds que oui, mais il me dit "mais il n'est pas là le photographe" si si, juste un peu ailleurs, et là Christophe "le photographe" fait un grand coucou, le juge ne semblait pas reconnaitre la chienne depuis quelques heures auparavant.
Je saute au plafond et suis super contente, Ambrouille aussi.

 

 



Dernier parcours de la journée, le jumping, j'y vais confiante, car c'est toujours là qu'Ambrouille explose.
Mais là ça n'a pas été le cas, sans doute, Ludo a-t-il mal chronométrélol!. Non sérieusement on fait une pénalité je ne me souviens même plus où,le parcours demande une conduite relativement difficile pour un débutant. Ambrouille parfois décroche mais rapidement je la récupère et plutôt bien. Mais tout cela plus une fois encore un petit gâteau sur le terrain, là encore le juge me dit allez rappelez-là, oui mais quand je vois pourquoi elle s'est arrêtée, je la laisse gentiment finir et on repart.
Fin du parcours j'ai vraiment la sensation d'avoir fait un parcours rapide et de jouer la gagne (en dehors du gâteau bien entendu), alors qu'en réalité on finit 15èmes avec une pénalité de temps (1.18)Shocked
Et puis le parcours était devenu un champ de patates...Boulet

 

 



Bon voilà une journée bien finie, une ambiance sympa, un temps relativement clément, sauf en début de matinée, et au moment du rangement.
Il nous reste à récupérer une coupe premier et à utiliser notre bon d'achat chez Kappachan.
Et manger toutes les croquettes reçues, ça a du bon de finir premier.

Enfin retour à la maison où nous attend une bonne douche à toutes les deuxbain etdu repos, avant de recommencer le travailpompes.
Je suis vraiment contente de ma louloutteange, même si je n'ai toujours pas compris ce qui s'est passé au tout premier parcoursThumb down, on reste sur notre faim, car Ambrouille était bienyoupi,mais cela n'a pas permis de tant se voir, faute à des maladresses de certains concurrents (enfin j'ose espérer qu'il ne s'agit pas de sabotageMad) et à la mauvaise gestion de l'assesseur (après tout je ne suis qu'en premier degréinjuste
le côté positif, j'arrive de plus en plus à la canaliser, et à la fixer sur moi. Nous avons régler le problème de la table. Et nous n'avons fait qu'un seul éliminé sur la journée, et une première place (sur 8 en plustrocool)
Heureusement quand même que la journée s'est bien finie, sinon cela m'aurait laissé vraiment un goût amerpuker.

Publié dans Petites anecdotes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article