Je comprends mieux pourquoi elle aime tant aller "courir"...

Publié le par Katia

Donc ce soir, après une longue journée de travail, je n'échappe pas à notre séance de course à pieds.

Ca tombe bien, il fait beau et je me sens en forme. Elle aussi en a très envie.

On fait notre petit tour habituel, en fait c'est un aller-retour, vers la fin de notre aller, un lièvre, il court, mais se trouve dans le champ d'à côté, séparé par un large et profond fossé, Ambrouille sait bien que si elle saute le fossé, elle le perd de vue et perd du temps, donc elle continue et ils poursuivent leur course chacun de leur côté.
Puis lui saute le fossé pour se retrouver sur un autre champ, et traverse les parcs à chevaux. Ambrouille poursuit sa course et au détour d'un chemin retrouve la piste chaude du lièvre et suit derrière.

Moi je continue de courir comme si de rien n'était.
Là après mon grand sprint pour la récupérer (ben oui quand je m'éloigne elle suit, à moins qu'elle ait le gibier en visu), je décide de ralentir et de marcher un peu, histoire de reprendre souffle et jambes.
Ambrouille descend dans le fossé, aboie, et s'enfile d'un long tuyau, moi j'ai rien vu venir, alors me voilà accroupie par terre en train d'essayer de voir, qu'est ce qui l'émeut autant.

En réalité, il s'agit d'un ragondin, pas très gros mais quand même, chance pour lui il y a vait une ramification à ce tuyau et il n'a donc pas eu besoin de sortir, et c'est ce qui a enervé Ambrouille, je la laisse travailler. Mais au bout d'une dizaine de minutes et voyant que le ragondin ne ressortirai pas je me dis que nous, nous allons bien devoir partir, mais comment la faire sortir de là, je la rappelle, elle ressort, mais y retourne aussitôt.

Peine perdue, je me dis tant pis, je la laisse, et la rappelle quand je serai un peu plus loin. Et c'est ce que je fais, et au bout d'un long moment (enfin une longue distance, car j'avais mis le turbo) elle me rejoint elle aussi à fond la caisse, sans doute ravie de cette expérience, mais déçue de ne pas avoir eu la bête.

Et là que vois-je????   Et bien oui, ma chienne sue le sang, elle en a sur la tête, le long du cou. Je me retiens de regarder pour ne pas m'inquiéter et me sentir obliger de la porter durant quelques 2 km, 2.5 km.
Donc je poursuis ma course, en me disant qu'il est grand temps qu'on arrive et que je n'ai pas intérêt à fléchir.

Allez Marmouset!!!!

Bref, on passe la mare aux ragondins, et me dit nous voilà sauves, pas de ragondins de sortis. Et là que vois-je tout au bout de cette longue ligne droite? Une bête pour sûr, mais elle soit être grande car je peux la voir de très loin (et vu comme je suis miraud, c'est dire), elle ne bouge pas et nous observe, tranquillement.
Mais pendant que j'observe et guette les réactions de ce que je crois être une bête, mais qui ne bouge pas (je m'interroge à savoir s'il ne s'agit pas en fait d'une grosse touffe d'herbe), un canard décolle, et Ambrouille le prend en chasse, et alors qu'il s'éloigne rapidement, Ambrouille flaire une autre odeur et se dirige vers la fameuse silhouette que je percevais depuis un moment (toujours en courant bien sûr!), et là enfin la bête se lève et part en courant (il ne s'agissait donc pas d'un lièvre, ni d'un lapin), mais son allure me laisse penser à un renard ou une belette (mais je ne crois pas pouvoir voir une belette d'aussi loin, pour cela il faudrait demander à ceux qui connaissent ma vue...), surtout que la couleur pourrait être celle d'un renard.

Ambrouille suit la piste, cherche, tourne, vire, la retrouve, puis part loin devant sûre de la piste qu'elle vient de trouver. Là j'en ai eu assez de ma soirée "chasse-forcée"= "course à fond", alors je lui dis "allez c'est pas grave on y va!" Et elle suit tout en continuant à chercher toutes les pistes possibles et inimaginables.

Donc autant dire que j'ai fini ma course à vive allure.

Résultat de cette sortir "on va courir!"
Ambrouille a adoré, elle en redemande, mais dans sa joue, on peut facilement voir les trous laissés par les dents du ragondin, soit deux petits trous dans le haut de la joue et un grand fendu sur environ 1cm de long et 0.3 cm de large, pas très profond, on évite les points de suture.


Grosse désinfection, et maintenant ne nous reste plus qu'à surveiller les symptômes de la leptospirose.




















Sacré petit chien, je reste assez fière d'elle. Je ne doute pas qu'elle s'en sortira au TA du 11 mai.

Publié dans Travail de chasse

Commenter cet article

misere 05/04/2008 20:01

hahahah bien joué petit chien, rien de telle qu'une bonne bastonnade

Katia 05/04/2008 20:44


Tu m'étonnes et elle en redemande, à voir si lors de notre prochaine sortie elle se souviendra de la bête...
Et j'ai eu bien du mal à la faire sortir de là.