Concours d'agility de Distré le 5 octobre 2008

Publié le par Katia

Hier donc se déroulait le concours à Distré pas très loin de Saumur, donc pas trop loin de chez nous.

On se lève donc bien plus tard que d'habitude et on apprécie.
Arrivées un tout petit peu à la bourre, il faut dire qu'à peine parties, au détour d'un virage je crois trois beaux cervidés, non je n'ai pas lâché Ambrouille (bien que j'en eu envie...) mais du coup ça m'a rendu plus prudente par la suite.

Je reçois très vite mon dossard, sans même les petites récompenses qui devaient nous être remises, dommage...

Le juge est M. Erdos, il vient de la Basse-Normandie. Il est lui-même propriétaire de jacks et il a eu cette semaine une portée de 7 chiots.

Ce qui explique que lors de ma reconnaissance pour l'Open, alors que j'avais laissé Ambrouille à Brigitte, le juge qui les connait est venu la voir se demandant d'où il sortait cette jackotte, mais elle ne l'avait qu'en garde.

Bref, hier Ambrouille a reçu donc son fameux canard pouic. Elle l'adore, le réclame encore et encore, ce qui me permet facilement de la fixer sur moi.
Open:
Un départ déjà pas très simple, sur notre gauche le slalom et sur notre droite le tunnel, que d'appel, je me dis qu'on va se faire éliminées avant même d'être rentrées sur le terrain, du coup je décide de rentrer en marche arrière pour ne pas la quitter des yeux.
On parvient à prendre le départ, elle me fait un refus au pneu, puis une descente de table, plusieurs refus au slalom où elle commence à se braquer, ne comprenant pas pourquoi je l'arrête, elle échappe systématiquement la première porte (verte) et va prendre la deuxième (bleue) comme si c'était la première. De plus un gros oubli de ma part, ou plutôt une grosse faute de placement qui me fait douter de moi, du coup Ambrouille a le temps de se poser des questions mais attends mon ordre, je reprends pieds,  je la relance, mais elle décide ce qu'elle doit faire et on est éliminées.
Cela dit, je retrouve une chienne motivée, super motivée et à l'écoute, malgré la pluie et la difficulté du parcours.
Aucun décrochage de sa part, malgré que j'ai fait mon boulet.
Elle a été très rapide.

Bref un parcours plein de bonnes sensations.
La vidéo est quelque peu morcelée, mais ce n'était pas mon caméraman habituel, alors je le remercie déjà d'avoir bien voulu prendre la peine de me filmer.
Merci Alain.
Place aux images:



Le premier degré:
Vraiment difficile, malgré ce qu'en dit le juge, d'abord même départ qu'à l'Open, et puis il y a plein de pièges.
Du coup je fais le même dpart qu'à l'Open ce qui semble fonctionner.
Déjà deux descentes de tables, mais bon pour une fois, je ne me démonte pas, enfait j'avais pas vraiment réalisé que c'était un premier degré tant il était difficile ce parcours, du coup je poursuis, comme s'il y avait encore tout à y gagner, elle me fait à suivre deux refus sur le slalom (piquet vert?) et une faute à la fin du slalom, puis on enchaine sur le slalom, je cours espérant l'aspirer sur la passerelle et éviter la haie en face de la sortie de tunnel, mais j'ai beau l'appeler je la vois se diriger vers cette haie, je rappelle encore plus fermement, mais rien n'y fait elle saute, éliminées. J'aurai certainement dû m'y prendre autrement avec une jeune chienne.
Puis encore un refus sur une haie. Mais de très bons rappels à deux reprises, alors qu'elle aurait pu aller plus loin.
Bref malgré la pluie, elle bossait avec moi, c'était génial, on a pris beaucoup de plaisir ensemble, de la vitesse.




Ensuite longue pause, où Ambrouille a bien du mal à se reposer la voiture est proche d'un jeu pour enfant alors le bruit n'arrête pas, du coup je me décide quand même à couvrir la voiture avec le drap, ainsi elle entendra mais n'aura pas l'occasion de voir et elle sera moins sur le qui-vive. C'est la reprise des parcours, maintenant il y a deux juges sur deux terrains différents donc il faut être vigilent. On commence par le jumping de M. Erdos, est-ce parce qu'il avait peu de matériel, terrain annexe, ou parce qu'il aime la difficulté, toujours est-il, qu'il était dur, pas de vitesse recherhcée, parcours ramassé au centre, où il fallait sans cesse stopper le chien et lui faire contourner des obstacles.
Inutiles de vous dire qu'on fait encore un éliminées, mais c'est une fois encore plus de ma faute, sortie de tunnel, il faut enchainer avec un saut à la haie, mais je suis mal placée, et comme je ne quitte pas Ambrouille des yeux, je ne vois pas vraiment où je suis, du coup quand je jette un oeil derrière moi, je comprends que je suis mal placée mais c'est trop tard Ambrouille prend le mur, on est éliminées.
En même temps, Ambrouille était fatiguée, et pas motivée j'ai eu du mal à la concentrer dans le sas, alors j'ai du sans le vouloir me mettre une certaine pression sur un parcours déjà pas facile.
Mais cela dit, une fois sur la parcours, elle n'a pas décroché, elle a bien fait son terrier, ne comprenant pas pourquoi je lui demandais de contourner la haie, au lieu de la prendre...
Mais elle a été quand même plutot bien.


Je remets Ambrouille dans sa niche où elle s'endort et se repose enfin, le drap est trempé, mais il fallait au moins ça.
Du coup je retrouve une chienne sur 220000volt au départ motivée, prête à entrer en action.
J'essaie de prendre de l'avance sur le toit, mais bien que je lui indique, Ambrouille ne doit pas être encore habituée, du coup refus, rapidement repris, et sans élan (puisque maintenant je sais qu'elle peut le faire), mais elle me fait une faute à la descente de la passerelle, je n'insiste pas assez et suis sans doute repartie trop vite.
Enfin encore une fois une erreur sur la descente de table, mais cette fois-ci j'ai appuyé l'entrée de slalom (toujours piquet vert) et cela n'a pas posé de problème.

Encore un très beau parcours plutot fluide, où je me suis éclatée, je croyais être éliminées mais ce matin en rangeant la feuille je m'aperçois que je suis classée 18ème (bon ok sur 19) mais classées quand même.


Bref, on a pas arrêté de se faire éliminées tout au long de la journée, cependant j'ai eu une chienne extra, et ça c'est génial. Bien sûr elle a fait des fautes à ne pas négliger, la table notamment, et puis les zones, qui ces derniers temps sont plus fréquentes, les pneus aussi...
Mais cette motivation et cette rapidité, m'ont satisfaite.

Onrepart dans 15 jours à Cholet, j'espère qu'on s'amusera autant, et que le temps sera plus clément.


Publié dans Petites anecdotes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article