Notre promenade de la semaine dernière au parc de la garenne de Juigné/Loire

Publié le par Katia

Nous aimons beaucoup nous rendre là-bas, en particulier en période de chasse, car là-bas c'est liberté totale dans une ancienne carrière d'ardoise. D'ailleurs on se demande toujours pour Garenne, pour moi ça signifie lapin, mais là ils peuvent pas creuser alors il n'y en a pas beaucoup, mais ça monte, ça descend, c'est aussi génial pour faire du vélo.


Et comme il n'y a pas de voiture on peut aller s'y promener sans crainte, sans laisse, c'est génial.

Mais cette fois Ambrouille était particulièrement excitée, il fallait la voir, courir, bondir, s'éclater. Elle nous a fait rire à plusieurs reprises. La première ayant été la meilleure, Nous marchions sur un chemin en contre-bas, et Ambrouille elle divaguait comme à son habitude. Et elle avait monté une grande côte avec un très gros dénivelé, si bien que quand on l'a rappelé, et bien égale à elle même elle est arrivée à fond la caisse, sauf que dans une descente aussi abrupte, c'était risquée d'ailleurs Ambrouille s'est vite rendue compte qu'elle allait trop vite et qu'elle ne maitrisait plus du tout sa descente, elle ouvrait grand les yeux avait beau écarter les pattes de derrière pour freiner et reprendre appui, elle allait buien trop vite nous on était mort de rire, et il a fallut nous ecarté sinon elle nous fonçait dedans.

Et elle une fois repris une allure sereine, qui fait comme si de rien n'était.


Une aautre fois, elle a sauté par dessus un arbre tombé à terre, bien plus haut qu'une barre de C, et ça sans élan.

Et enfin un super saut en longueur, il y avait une énorme flaque d'eau au milieu, du chemin et Ambrouille la précieuse bien qu'elle alliat à toute allure a pris son appel magnifiquement une vingtaine de cm avant la falque pour retomber un peu après, mais il fallait la voir le saut était long, et comme si elle savait d'instinct si elle veut aller loin, il ne faut pas aller haut et vice-versa, elle a rasé la flaque c'était beau à voir.


Bref une belette athlétique, même si on n'en a jamais douté.


Faudra qu'on emmène Gogos voire Greg en VTT la prochaine fois qu'ils viendront.



Publié dans Petites anecdotes

Commenter cet article