Notre dernier concours de l'année 2008, Basse-Goulaine en salle.

Publié le par Katia

Hier c'était donc notre dernier concours d'agility, à Basse-goulaine, c'était en salle. Mais ne vous y trompez pas ce n'est pas parce que c'est en salle qu'en cette saison on ne se mouille pas. Ben oui faut bien aller chercher les chiens à l'extérieur et hier c'était le déluge sur la région Nantaise.
Du coup on a les chaussures qui glissent et il y a eu beaucoup de chutes, des chiens qui glissent aussi. sans compter le revêtement une espèce de bitume qui fait que les pattes des chiens accrochent moins et qu'ils ne prennent pas leurs appels comme d'habitude, ça a été notre cas pour notre toute première haie, Ambrouille fait tomber la barre, mise trop près elle démarre en prenant aussitôt son appel, glisse et retombe sur la barre.

Sinon dans l'ensemble un super concours une chienne bien à l'écoute, rapide, précise, un vrai régal. Je m'améliore en conduite aussi, enfin je crois. Encore mes reconnaissances ne sont pas toujours efficaces et parfois je cherche trop compliqué. Je dis dans l'ensemble parce que sur le dernier parcours Ambrouille n'en veut plus et du coup elle se met en faute, même par al suite en panique.

Allez place aux images et commentaires:
Open:


Un super parcours, on évite de nombreuses difficulté, et puis le gros piège arrive à la sortie de slalom trois obstacles se proposent à nous, plutôt que de la faire marcher au pied, je me dis que ça reste trop risqué, je fais un pivot et essaie de l'emmener. Mais Ambrouille se dirige vers un mauvais obstacle, du coup je rappelle et me retourne vivement vers l'autre côté du coup elle en prend un autre qui était en direction de mes épaules... alors que celui qu'elle devait prendre se trouvait derrière moi.
Maintnant je regrette un peu car Ambrouille est guidée avec un terme différent pour chaque obstacle, si je lui avais fait confiance (peut-être que ça n'aurait pas passé quand même) je lui aurais dit Bal et peut-être y serait-elle allée.
Trève de plaisanterie, Ambrouille a bien bossé, car le rappel quoique nous éliminant était excellent, alors que demandé de plus.
On est donc éliminées.


Premier degré:



Un parcours sans grosse difficulté pour nous, sauf l'entrée de slalom décalée sur notre gauche plus difficile pour Ambrouille qui dans ces cas à tendance à prendre 2ème ou 3 ème porte.
Le parcours : Troisième obstacle le toit, elle monte, je l'attends à la descente et là j'entends un gros "Oh!" émanant du public, je m'inquiète, recule et voit mon chien à la recherhce de qq chose, une croquette, elle la mange et repart au boulot, un refus, et un sans faute derrière. Il s'avère qu'il n'y en avait pas qu'une, car sur la vidéo, quand je suis dans le slalom au fond de la salle, on voit au premier plan un homme qui en ramasse encore une pleine poignee.
Je suis dégoutée de ne pas avoir pu recommencer le parcours. Ca fait deux fois que ça nous arrive Mad Mad Mad

Donc une faute, donc pas de troisième partie de brevet, alors que c'était fait pour nous. Sans compter qu'à la lecture des résultats, malgré le retard pris on met encore une seconde trente au premier...
Bref dégoutée.
Mais une petite louloutte au top.


GPF:



Un parcours technique, beaucoup d'éliminés, je remarque que les premiers concurrents avaient une meilleure technique que moi plus naturelle, du coup je change mon fusil d'épaule sans nouvelle reconnaissance. Et puis ça passe, je fais ensuite un essai, en ce moment à la maison je bosse le slalom j'essaie dans un premier temps de prendre de l'avance, et ça passe bien, du coup j'essaie en concours ben c'est pas passé, un refus, elle est sortie du sallom, c'est pas grave, je ne lui en veut pas.
Sinon encore un parcours parfait et rapide., Et une super chienne.

Jumping:



Ambrouille est moins moitivée (moi aussi sans doute) et regarde la porte de sortie avec beaucoup d'insistance.
Résulats ça ne se fait pas attendre longtemps à la chaussette (celles qui sont lourdes) Ambrouille me fait un refus, puis deux, le juge essaie de m'aider, mais lui laisse tomber la chaussette sur la tête ben il lui en fallait pas plus, Ambrouille ensuite rentrait dans la chaussette, et regardait le juge, l'air de dire, il va encore me la faire tomber dessus et n'avançait plus malgré mes invitations, enfin, elle finit part y arriver, mais à contre coeur.
Eliminées, puis dans le slalom, Ambrouille cherche à quitter le terrain, pas d'envie plus chaussette j'aurai pu m'y attendre, mais elle s'y remet et on finit le parcours honorablement.



Bref une bonne journée un peu ternie par cette histoire de croquettes.
Et j'ai pu refaire travailler Ambrouille à l'issue du concourssur la chaussette pour ne pas rester sur ce mauvais point, merci encore Alain. thumleft
et monsieur le juge.

Publié dans Petites anecdotes

Commenter cet article