Course à pied qui tourne à la chasse

Publié le par Katia

Comme d'habitude lundi dernier, nous sommes allées courir, Ambrouille et moi histoire d'eliminer certains repas un peu riches et de nous préparer pour les suivants.

Alors qu'on avait presque fini notre tour, Ambrouille va dans des buissons, je vois s'en échapper un lapin, Ambrouille à sa suite, et ce jusque dans le terrier, ça a duré un moment. Heureusement peu d'inquiétudes, Ambrouille toujours visible et le terrier pas en profondeur.

J'ai filmé avec mon téléphone mais il vous faudra attendre que je sois rentrée chez moi pour avoir  un aperçu.

Le lendemain, on retourne courir, même parcours et Ambrouille s'apprêtait à jeter un oeil au fameux buisson, quand un autre chien est arrivé.
Du coup, maintenant que vous connaissez Ambrouille, nul doute sur ce qui va suivre, elle s'est jetée dans le buisson tel un bourrin, mais il n'y avait rien ce jour-là. En revanche la précipitation, lui a valu bien peu de précaution et ma douce et belle belette, en est ressortie ensanglantée...

Oh rassurez-vous rien de grave, une belle écorchure de 1 voire 1,5 cm de long sur le bord de l'oreille, et du coup ça saignait comme un cochon.
Il a fallu laver la chienne (couverte de sang de la tête à la queue, sans oublier le cou et les pattes avant), puis compresser l'oreille. Mais dès qu'on la reposait à terre, elle se remettait à se secouer vivement la tête, et de ce fait à en faire gicler partout au sol et sur les murs...

Ne sachant plus comment faire, on a d'abord commencé par la mettre dehors (par ce grand froid la pauvre...) et surtout n'étant pas habituée, cela n'a pas duré longtemps avant qu'elle ne nous barbouille la baie vitrée de sang, du coup on a fini par l'enfermer dans sa niche jusqu'à ce que le sang coagule, car dans sa petite niche, il est bien plus difficile pour elle de se secouer la tête...

Tout est rentré dans l'ordre aussi vite, et comme à son haitude, pas une seule plainte.

Publié dans Travail de chasse

Commenter cet article