Championnat agility des russell terriers, Luçon le 19 juillet 2009

Publié le par Katia

Lever 4h45, départ 5h30, la voiture est déjà chargé, reste plus que les pyjamas, trousse de toilette, la chienne et sa niche et la glacière.
Et nous voilà partis. La route fut bonne, pas trop de monde à cette heure là.
Par chance nous n'avons pas eu de pluie, et pas trop chaud non plus. Le terrain moins poussiéreux que l'année dernière, bref des conditions optimales.
Début du concours 8h00, la remise des dossards traîne un peu, du coup le concours a dû commencer avec un peu de retard.
Nous installons la tente, qui sans le vouloir est à un emplacement idéal, le long du terrain où nous aurons trois parcours.
On fait bien attention, à ce qu'Ambrouille ne rencontre pas Michel trop tôt, pour lui éviter du stress, car malgré la fleur de bach et l'homéopathie, on ne sait jamais.

Open:
Notre premier parcours, jugé par M. DUPONT, j'aime bien ce juge, il est un fin observateur, il est arrangeant, et il dédramatise tout le temps, sauf quand il me demande si c'est là mon premier concours, non on entame la troisième année....
Le festival du n'importe quoi. Un, deux, éliminées, Ambrouille prend la passerelle, je suis pourtant bien placée, mais elle ne me suis pas et anticipe, ensuite elle fait un énorme refus à la balançoire, et va même dessous, puis à la descente de la balançoire, elle chute, rien de grave, mais ça va avec la chienne du moment, le juge en se plaçant devant le toit, nous éviter une double élimination, et le reste se déroule à peu près correctement.



GPF:
Ensuite on enchaîne quasiment aussitôt avec le GPF, avec M. RICOUX, le parcours ne présente pas de difficultés majeures a priori, enfin quoiqu'avec Ambrouille on peut s'attendre à tout. Et c'est effectivement le cas, au moment du changement de main, certes tardifs, je le reconnais, Ambrouille alors que je la rappelle continue sur la balançoire, éliminée, la je laisse échapper ma colère, je ne me fâche jamais, car avec Ambrouille je sais qu'il n'y aplus rien à en tirer, elle se braque et c'est finit.
Mais là c'est le troisième concours et trop c'est trop, j'essaie de tout faire, pour qu'elle ne rencontre pas Michel, qu'elle ne stresse pas, la mettre dans les meilleurs dispositions et elle n'écoute rien, alors j'ai gueulé comme jamais.
Du coup Ambrouille prend le tunnel doclement, mais elle s'y cache, puis elle repart comme si de rien n'était et j'ai vraiment cru qu'elle s'était remise dans le bain, mais en fait elle devait déjà réfléchir à un échappatoire, pas manqué, il y avait des copains juste en face, et hop elle est sortie du terrain, je la remets, comme on puvait normalement finir tous nos parcours, mais en fait le juge m'a demandé de sortir, un parce que j'avais attrapé Ambrouille par la peau du cou (il me l'a dit plus tard) et deux parce que pour lui un chien qui sort du terain, n'a pas envie d'y retourner.
Donc éliminées.


Premier degré:
Toujours dans la matinée, j'ai rongé ma colère et me suis détendue, on avait eu notre explication avec Ambrouille, il n'y avait plus qu'à tourner la page.
Tout d'abord avant la reconnaissance, le juge nous réunis, nous signale qu'il n'y a pas de TPS, qu'il s'arangera pour que tout le monde soit dedans après. Qu'il ne devrait aps y avoir de soucis de table, dès l'instant que le chien est monté sur la table, même s'il en redescend aussito c'est validé. Qu'on avait le droit à un joker chacun, mais qu'il valait mieux éviter les barres.
On reconnait avec lui, le parcours ne semble pas difficile en dehors d'un tunnel, juste à côté de la table, cela pourrait bien présenter un risque.
bref, reconnaissance terminée, je vais chercher Ambrouille.
Mais là, malheur, Michel, m'attrape alors qu'on s'apprête à rentrer dans le sas, Ambrouille, immédiatement la queue entre les jambes, plus à l'aise du tout, ça complique drôlement les choses. Il veut qu'on aille avec lui sur scène pour faire la présentation du jack. je lui dis que c'est ok, après tout ça y est Ambrouille a la trouille, un peu plus, u peu moins, ça ne changera plus beaucoup.
Et puis la dame qui fait les entrées sur le terrain, pour ne rien arranger, gueule comme un putois, ça en remet une couche pour Ambrouille. Qui prend le départ plutôt correctement , mais dans le tunnel, l'inquiétude s'installe et Ambrouille fait une faute, je n'entends pas le juge la dire, du coup je me dis que c'est encore jouable, et qu'il faut que j'assure, et c'est ce qu'on fait. Du coup, en réalité on fait une faute-joker, soit un sans faute, donc une dernière partie de brevet, soit exactement deux ans après notre tout premier concours, la porte du deuxième degré nous est ouverte..On finit 3èmes sur 6.


Jumping:
Dans l'après-midi, voilà le jumping, peu d'obstacles, sur le terrain, ils se prennent et se reprennent donc, dans un sens puis dans l'autre, et surtout il faut courir ça va vite. Mais il a l'air plaisant.
J'assure le départ et veux également assurer le slalom, je m'approche trop et pêche par manque de confiance en ma chienne et l'envoie au refus, on reprend et continue sans autre faute, on se classe 18èmes, avec un Excellent


Bref un bon concours, des parcours très agréables, et des juges très présents et attentifs à chacun des concurrents.
Notre prochain concours: Basse-Goulaine, le 6 septembre, et on fera notre premier parcours en deuxième degré.

J'allais oublier de dire, que grâce à nos deux seuls parcours à peu près réussis, soit le premier degré et le jumping, je me classe première du championnat des russell agility premier degré. Quelle classe, même si je trouve que d'autres l'ont méritée plus que moi.

Publié dans Agility

Commenter cet article