Retour au club de Villevêque, après-midi mitigée et un vrai caractère de russell, très intelligent et têtu...

Publié le par Katia

Donc retour au club de Villevêque,
Dès le départ j'ai senti que ce serait dur, d'abord Ambrouille était très excitée à l'idée de retrouver les copains, ensuite, nous sommes arrivées plus tard que d'habitude, et Ambrouille n'a pu se détendre comme elle l'aurait souhaité et comme on le fait habituellement car il ya encore eu une prise de bec avec  Astuce qui ne comprend pas le langage canin, et cherche absolument à dominer tout le monde.
Ambrouille se méfie particulièrement d'Astuce, mais ne l'a jamais agressé (ni elle ni quiconque d'ailleurs), par contre si elle est attaquée elle ne se laisse pas faire.
Bref un début d'après-midi compromis...

Début du cours d'éducation, Ambrouille n'en fait qu'à sa tête, ne marche pas au pied, se retourne constamment vers la porte de sortie,bref une horreur.
A ce moment je me rends compte que nos entrainements d'agility au club des canicazes de Cognac, nous a fait un peu défaut, ben oui parce que pour une chienne qui n'aime déjà pas beaucoup l'éducation et préfère de loin l'agility, devoir faire de l'éduc avant de l'agility (ce qui n'a pas été le cas pendant les vacances) ça a été vraiment dur.

On décide de passer derrière le cours des débutants, soit près de la porte de sortie, croyez le ou non, Madame pique sa colère: puisqu'on ne sort pas je pisse sur le terrain, donc par la peau du coup, tu me traine dehors pour que j'y finisse mon larcin, mais dès que j'ai eu posé le pied dehors, je me dirige...........vers le terrain d'agility.
Oui je suis sûre qu'elle a réfléchit à tout ça, car elle sait qu'elle n'a pas le droit de faire ses besoins sur le terrain, et elle sait aussi comment elle sera punie. Bref têtue et intelligente.

On retourne sur le terrain, et le cirque continue toujours direction la porte de sortie.
Manque de pot, on commence les commandements à distance, la catastrophe, mais j'aurai bien voulu rire: Ambrouille pas bouger = aucun souci, je m'éloigne; je fais le signe du coucher, Mademoiselle se retourne vers la porte de sortie et se couche, mais comment continuer alors qu'elle me tourne le dos....
Je me mets donc face à elle, mais dans son champs de vision pour surveiller la porte de sortie, rien à faire elle m'évite du regard.
Notre cours est terminé tout le monde sort, excédée et ne voulant pas lui donner raison ni la toute puissance je reste sur le terrain, la porte de sortie est grande ouverte, Ambrouille chouine de voir ses copains partir.
Et on se remet au travail toutes les deux, et là impeccable, marche au pied, tenues de place, rappels alors que la porte de sortie était grande ouverte.
On continue à travailler jusqu'à ce que tout le monde ait vraiment quitté le terrain. Rien à redire je retrouve mon chien obéissant au doigt et à l'oeil.

Du coup détente rapide avant de commencer l'agility, On passe en dernier ben oui on est des nabots paraît-il, en attendant mon nabot de chien a bien progressé, une petite pro, les erreurs qu'elle fait j'en suis responsable, pas assez de rappel en frappant des mains, mauvais placement et chute, ben oui des tennis dans la bous ça glisse, donc il faut que je fasse les soldes et m'achète des crampons.

On finit donc sur une excellente note, et la maîtresse n'a plus qu'à courir beaucopup plus en dehors du terrain pour mériter sa licence d'agility.

Publié dans Petites anecdotes

Commenter cet article

karo 30/12/2007 13:50

exellent merci pour tes commentaires sur mon blog!!!ses jack sont vraiment uniques ils ressemblent vraiment a aucun chien :)chipy fait un bisou sur la truffe d'ambrouille kiss

suerta 23/02/2007 16:11

coucou a Ambrouille, une petite léchette de la part de Suerta.

Katia 29/03/2007 20:08

Je l'ai reçu tard ton message. je viens juste de retrouver internet. Léchouilles à Suerta aussi.

Julie 22/01/2007 16:25

Je suis très étonnée.

Katia 25/01/2007 20:12

Julie tu fais de l'ironie, j'espère car je crois vraiment que ma chienne et les russells en général, sont assez machiavéliques et intellignets pour nous manipuler à leur guise.Ils repèrent immédiatement nos défauts et les exploitent.Par exemple, Ambrouille gratte à la fenêtre quand elle a besoin de sortir. Quand on a pas envie de se lever, et pour gagner du temps on lui propose de monter sur nos genoux pour faire un câlin, du coup ùaintenant quand elle a envie d'un câlin elle gratte aussi à la porte.Du coup maintenant pour rattraper ça on ne la prend que quand on le veut nous....