Entrainement education et agility au club des canikazes

Publié le par Katia

 Cet après-midi retour au club des canicazes de Cognac.

Journée difficile surtout en éducation.
Nous avons fait éducation à l'extérieur du terrain. Dans les vignes alentours. Donc autant dire qu'entre les odeurs de lapins, les gens, les chiens et les lieux qu'ele ne connait pas Ambrouille n'était vraiment pas à son aise.

Pour une chienne éduquée elle faisait honte. Aucune tenue de place, Les ordres à distance une horreur. Bref un calvaire, et puis elle qui ne tirait plus sur sa laisse la voilà repartie. j'en suis même venue à me demander si je n'allais pas lui acheter un halti. Si quelqu'un à des suggestions à me faire.

En agility, par contre un vrai plaisir. Pas toujours très à l'aise, inquiète au moindre bruit. Ambrouille se montre obéissante et très à l'aise et attentionnée sur le terrain.

Nous avons fait un entrainement d'un aprcours en trois parties, puis en entier. Après avoir travaillé chacune des parties et leurs difficultés, nous avons pu aller faire le parcours en entier (17 obstacles) sans aucune faute. C'est très prometteur, sur un terrain qu'elle connait peu. Le tout étant que sa maîtresse se souvienne des obstacles et se place toujours correctement.


Samedi 7 avril
9 heures du matin au club de cognac. Avec Ambrouille on est pas habituée., mais il faisait tellemnt beau que finalement s'en était agréable.
Un super cours d'éducation. Le même que celui de mercredi dans un endroit un peu différent mais le même, Ambrouille me fait toutes les tenues de place et des rappels au poils.
Bref j'étais fière d'elle. Je pense qu'elle était plus à l'aise, et cela c'est mieux passé, d'ailleurs l'é&ducatrice me l'a signalé.

En agility, d'abord petites révisions au slalom chez les débutants, passage à droite pour moi, grillagé pour elle. Impeccable, donc on est passé chez les grands. Je dois apprendre à faire confiance à ma chienne, lui donner les ordres plus tôt ppur qu'elle puisse anticiper et qu'elle arrête de flâner derrière les crottes de lapins.
Bref après avoir essayé de suivre toutes ces indications, le parcours s'est formidablement bien passé.
On m'a même dit que pour une chienne qui n'a pas encore deux ans c'est très bien.

Reste juste à rééduquer la maitresse et la chienne suivra sans souci.

Publié dans Petites anecdotes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article