La pauvre, elle a une grosse trachéite très contagieuse

Publié le par Katia

        Tout a commencé un samedi, Ambrouille s’est mise à tousser, mais cela lui était déjà arrivé, parce qu’elle s’était irritée la gorge en avalant un trop gros bout de nerf de bœuf, le véto avait bien rit ce jour là. Donc on ne s’affole pas et on fait comme si de rien n’était, on va donc en promenade au bord de la Charente et rien aucune toux, donc on se dit qu’effectivement s’était peut-être rien du tout.

        Puis la nuit passe le lendemain nous devons nous rendre à St-Georges de Didonne (17) dans la famille, mais dans la nuit je l’entendais tousser à un point qu’elle n’arrivait plus à reprendre sa respiration, je me lève et la sort la pauvre vomissait tellement elle toussait. Puis une fois cette quinte calmée je la recouche et fais de même mais que d’un œil.

        Le matin rien ne va plus, elle ne s’arrête plus de tousser et de vomir mais nous sommes dimanche donc que des vétos d’urgence et nous devons partir, alors j’appelle le véto d’urgence et poste un sujet sur smartkoogar, des fois que quelqu’un pourrait m’aider me conseiller pour que la visite chez le véto attende le lendemain. Sur le forum pas de conseils particuliers, personne n’a encore rencontré ça. Mais le véto d’urgence pense comme moi, qu’il s’agit certainement d’une toux d’irritation ou d’une toux allergique donc sur les conseils du véto bien patiente d’ailleurs, je lui donne un dixième de cachet d’efféralgan codéiné effervescent (autant vous dire que ce n’est pas une simple affaire d’autant que c’est très amer et donc difficile ensuite à administrer). Et des antihistaminiques (contre les allergies) en homéopathie que je prends pour moi.

    L’effet de la codéine se fait sentir très rapidement et Ambrouille est patraque toute la journée, dès qu’elle s’excite pour jouer ou se bagarrer les quintes de toux reprennent de plus belle et finissent toutes irrémédiablement par des vomissements de bile surtout.

Heureusement que nous avions notre climatisation portable pour chien. Cela a permis à Ambrouille de faire un voyage retour malgré la chaleur relativement agréable et confortable.

    Par contre la nuit a été bien plus délicate et j’ai dû me lever à plusieurs reprises. Donc nous décidons en ce lundi matin de consulter immédiatement le véto, celui-ci nous rassure et nous dit qu’il s’agit d’une trachéite, donc rien de grave, par contre c’est extrêmement contagieux et donc il faut essayer de la garder en quarantaine tant que la toux n’a pas disparu, pour ne pas contaminer d’autres chiens.

    Donc on la sort peu, et évidemment elle en aurait envie. Donc nous n’allons pas au club de Cognac. Puis la toux en journée disparaît, mais les grommèlements – encombrements du matin continuent. Nos nuits sont redevenues complètes.

Publié dans Santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article