Pour changer...

Publié le par Katia

Pour changer, l'autre jour, on est allé se promener dans les bois pas trop loin  de chez nous car il y avait de la chasse à courre, et qu'on ne voulait ni se faire tirer comme des lapins, ni qu'Ambrouille ne se mêle à la meute...

Mais grand bien, nous prenne à la fin de notre promenade dans des bois longeant l'autoroute, après avoir évité de nombreux obstacles dont de nombreux trous d'eau, Ambrouille sent une piste, qui n'était pas là lors de notre premier passage, la trouvant bien excitée je me baisse pour me saisir d'un bout de bois et jouer avec elle généralement à ce moment là c'est encore suffisant pour que ne cesse "la chasse".

Mais à peine je m'étais baissée que j'entends déjà les "caï-caï" très révélateurs de ce qu'elle est en train de faire, Christophe prend alors ses jambes à son cou et la poursuit, moi courant moins vite bien sûr, 1 prie pour que Christophe ne se blesse pas et 2 pour que le gibier, suivi d'Ambrouille ne finissent par couper le chemin que je reprenais à l'envers.

 

Le problème c'est que dans les bois, tant qu'on entend rien, on ne s'est pas où elle se trouve, alors on guette le moindre aboiement, en plus cela veut dire que tout va bien, d'autant qu'on n'est pas sûr que ce soit bien un cervidé, cela pourrait aussi bien être un sanglier, moi je n'ai rien vu.

Mais Ambrouille poursuit son travail de pistage, cherche, tourne, poursuit sa piste, et le gibier, revient à vue.... Du coup Christophe dans le bois la retrouve plus facilement et moi j'arrive à longer le long du chemin.

Je l'entends à nouveau, elle se rapproche de moi, enfin façon de parler, alors je décide d'aller à sa rencontre et de la coincer. Je saute par dessus le fossé, il me paraissait super large, mais avais-je vraiment d'autres choix? Du coup je parviens presqu'où elle se trouve, mais Christophe m'a devancé en me disant "ça y est je l'ai!".

Ambrouille, véritable asticot, veut absolument redescendre pour en découdre avec la bête. Elle était si proche du but, même si celui-ci aurait été sans fin, car autant avec une meute on peut placer des chiens  à plusieurs endroits  et coincer ou réduire l'espace de chasse, dans un parc idem, mais seule dans un bois, cela aurait pu durer une éternité.

M'enfin Ambrouille, s'est super bien amusée, elle est bouillante, elle donne tout, sans compter, sans vraiment réfléchir, elle fait ça d'instinct et avec du plaisir sans aucun doute.

Nous un peu plus inquiets, surtout pendant les rares moments de silence...

Publié dans Travail de chasse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Troyon 19/04/2010 21:24



C'est trop beau votre chienne, j'ai un chiot mâle de 5 mois... j'ai eu le hic comme les autres proprio de cette race sur le problème d'oreille, l'oreille de droite s'est relevé tout droit depuis
1 semaine alors j'ai essayé de le mettre en sparadrap. Je ne sais pas si cela marchera après



Katia 27/04/2010 07:51



Le problème c'est qu'à son âge, il se peut que cela vienne des dents, cela fait souvent remonter les oreilles.


Il faut éviter de lui donner du laitage (le calcium, favorisera le redressement des oreilles et leur durcissement...), après Ambrouille porte ses oreilles assez hautes, ça reste dans le standard,
mais elles sont dites en boutons de rose.


Après la technique du sparadrap, certains y rajoutent une pièce pour alourdir encore un peu plus le port de l'oreille, ou ils collent les oreilles avec de la colle à tissu.


Perso je m'y suis refusée, et le rendu n'est aps si mal, même si pas pafait.


Mais le sparadrap, je l'espère , suffira peut-être.


Bon courage et tiens moi au courant!