Quelques petites nouvelles en vrac!

Publié le par Katia

Salut à vous plein de choses à raconter, et pas trop le temps de vous les dire, avec ces cartons, et autres...

Donc tout d'abord Ambrouille est en chaleur depuis 15 jours maintenant.
Et elle devient plus que pénible, les prochaines semaines vont être dures, croyez moi.

Tout d'abord lundi, après une semaine de vacances en charente nous voilà de retour chez nous, et à un moment, je cherche la chienne partout, j'appelle, je siffle, et vla ti pas mon pti chien, qui était dehors, dans le chemin quasiment chez les voisins, elle avait fugué.
Heureusement sans "gravité" pas de voiture qui déboule à ce moment, pas de mâle pour la saillir, pas de gens pour nous la voler...
Bref, on se dit qu'il va falloir être plus prudent.
Mais cette garce n'a qu'une idée en tête se faire prendre par un mâle, et alors que Christophe est dehors et a laissé la baie vitrée entrouverte, mais tellement peu qu'il ne s'attend pas à ce qu'elle puisse sortir, on rappelle, on cherche, on siffle, et notre petit chien au grand carrefour loin de la maison, derrière des perdrix. Là encore rien ne lui est arrivé, mais nom d'une pipe, le temps de le dire elle est capable de parcourir une distance incroyable, alors on la trace, mais elle doit le savoir.

Oui car vous comprendrez bien, qu'il n'est pas question de l'engueuler quand on la récupère, puisque dès qu'on la rappelle elle revient. Mais il nous faut donc la prendre sur le fait pour que ça lui passe l'envie de recommencer.

Et puis hier, elle va allumer le beauceron du voisin à travers le grillage, sauf que la poulette ne se contenterai pas de rester de ce côté du grillage, elle a d'abord cherché à passer par dessus, puis à creuser pour passer en dessous...
Dans la soirée, elle réclame à faire pipi, en réalité elle réclame toutes les 10 minutes...Je la sors et au lieu d'aller pisser, elle va direct au grillage pour voir Ulysse le beau beauceron du voisin., j'essaie de la rattraper, elle se barre.
Alors depuis, et comme j'ai pas envie de lui courir derrière en pleine nuit, parce qu'à ce jeu là c'est sûr je perds, toutes les sorties, même pipi dans le jardin se font en laisse.
Ca me soulage, mais ça ne me satisfait pas. Vivement que ses chaleurs soient finies.

Publié dans Santé

Commenter cet article