Notre week-end à l'Aiguillon/Mer (85)

Publié le par Katia

Et voilà retour au pays pour Ambrouille, ben oui elle est vendéenne. A croire qu'elle le sentait car déjà dans la voiture elle montrait son impatience quand nous étions tout proche du bord de mer.
Arrivés au camping, un emplacement sapcieux, avec des voisins à proximité, et juste en face des sanitaires (ça a du bon et du mauvais)
Oh qu'il faisait froid ce vendredi après-midi, du coup on mange dans la tente, et ensuite, on a monté la chambre, puis on est allée se promener à la Tranche sur mer, Ambrouille quand elle a constaté qu'on était dans les dunes, et qu'elle mettait les pieds dans le sable, il fallait voir la lueur dans ses yeux.
Ben oui rappelons le, Ambrouille n'a pas le droit de creuser, sauf dans le sable, alors autant vous dire dans quel état d'excitation elle était.
Elle s'est éclatée, le hic, c'est qu'elle gratte férocement, et elle se retrouve les yeux plein de sable,dans la gueule...

Sinon même pas peur d'aller dans l'eau, la marée était montante, et l'eau se trouvait près d'une "crevasse" ce qui fait que cela faisait parfois de très grosses vagues, du coup Ambrouille s'amusait à attrapait l'écume, mais qu'est-ce que c'est salé.

Nous avons aussi fait une randonnée, à LA faute sur mer, si je ne m'abuse dans les bois, Ambrouilel aussi l'a bien aimé, et surtout la sortie tous les soirs en bord de mer, ça c'était génial.

Ce qui m'a impressionnée, c'est qu'elle a été adorable, aucun aboiement excessif, oh bien sûr elle aurait bien aimé allé visiter chez les voisins, du coup cela lui a valu d'être en laisse, mais rien de méchant, elle avait très bien compris les limites de notre parcelle. D'ailleurs comme il n'y avait pas de porte à gratter pour dire qu'elle avait besoin, ben elle se retenait de ne pas faire pipi dans notre emplacement, par contre ça ne lui posait pas de problème pour faire chez les voisins.
D'ailleurs un soir on rentrait de notre promenade en bord de mer, et un type s'était incrusté sur notre emplacement, parce qu'il restait de la place, il fallait voir comment Ambrouille n'était pas d'accord. Mais dès le lendemain matin le type était reparti, c'était un allemand qui faisait le tour de France, en vélo, tout seul, alors il méritait de dormir juste à côté de nous.
Evidemment Ambrouille a fait craquer tout le monde au camping et ce dès notre arrivée.

Sinon la première nuit a été vraiment froide, du coup je me suis mieux couverte les nuits d'après et ça a été. Sauf que les jeunes sont vraiment très égoïstes, et toute sles nuits ils ont fait un vacarme du diable. Donc là gros point noir au camping de la baie à ce niveau là.
Mais Ambrouille elle pas un bruit, pas un aboiement la nuit, ah si un soir ou des voisins faisait péter un feu d'artifice, mais elle s'est vite calmée. Adorable, je vous dis, un ange, un vrai.

Par contre va falloir que j'achète une bâche pour notre prochain séjour camping, car c'étrait vraiment chiant à decrotter la chambre quechua.

Bref, un super week-end, où Ambrouille s'est éclatée, elle est revenue à la maison bien fatiguée.

Si vous souhaitez voir les photos prises ce week-end là, c'est ici

Publié dans Petites anecdotes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article