Concours agility de Basse-Goulaine le 6 septembre 08

Publié le par Katia

Nous voilà revenus et remis de cette reprise de concours, enfin remis, ça reste à voir, parce que vu les résultats et l'attitude de la bête, ça fout quand même un peu le moral à zéro. Pas à ce point, mais c'est dur tellement dur, de se voir perdre une journée que mon zhom a décidé de ne plus nous accompagner, je le comprends mais ça reste difficile.

Bref le concours, arrivée à 8h00, on s'est un peu perdu sur le périph de Nantes, ils changent et n'indiquent rien, alors c'est pas commode. A 8h00 la reconnaissance des C avait déjà commencée, et le bureau commençait à compter les désistements, désolée je suis en retard...

 Bref, on commence par l'Open, c'est un parcours qui se passe plutôt bien, en tout cas il n'a pas réussi à atteindre mon moral, on se fait éliminées parce que je suis en retard, je pensais avoir le temps de faire un pivot à la descente de la passerelle, sauf qu'Ambrouille n'a pas traînée, je suis à la bourre je n'ai pas le temps de pivoter, mais en face de nous deux obstacles, à droite le tunnel (qu'il faut prendre) et à gauche la balançoire. Ambrouille est devant moi et trépigne d'impatience, je lui dis tunn, mais elle attend de moi quelque chose de plus clair semble-t-il et pour ne pas lui marcher dessus je fais un pas de côté, à gauche, ce qu'elle prend pour la direction à suivre et elle file vers la balançoire. Je la rappelle, elle ralentit, pose un pied sur la balançoire et reviens (au moins il y avait une belle zone...), puis on finit notre parcours, sans aucune autre faute. Dommage car j'avais plutôt bien conduit, et Ambrouille très bien suivi.
Cela reste un beau parcours, sans doute l'un des plus beaux, on aurait pu jouer la gagne sans cela.
Mais ce sera pour une prochaine fois.




Premier degré:
Une reconnaissance vraiment cool, le juge l'a fait avec nous, en nous expliquant comment nous y prendre, il a eu un vrai rôle de coach, là où l'on devait faire attention, où faire les changements de main, les pivots...
J'ai trouvé ça super. En même temps, c'était un parcours plutôt difficile pour un premier degré, donc il nous devait bien ça.
Dès le départ, Ambrouille a du mal à se mettre dedans, le sas d'entrée se trouve près de l'endroit où dès le matin elle avait filé sous le grillage pour se retrouver dans un terrier de lapin à ras l'autoroute.
Du coup j'avais du mal à la concentrer sur le terrain et le parcours, bref on rentre sur le terrain et Ambrouille fait l'imbécile, une haie, un saut en longueur, qu'Ambrouille fait semblant de ne pas voir, et un refus. La chaussette reste un obstacle difficile, lourd. On continue bien que j'ai perdu ma motivation je l'avoue, on était que trois en premier degré alors j'espérais, et vu ce qu'avait fait les autres en marchant tout le long du parcours, ben je suis encore plus dégoûtée de passer encore à côté de la partie de brevet. Le reste de parcours se déroule sans trop de souci jusqu'au pneu en fin de parcours, je ne lui dis pas. M'enfin quand même elle abuse, cependant chose positive je la rappell, l'a fait revenir en arrière, sans blocage de sa part, et sans qu'elle prenne l'obstacle à l'envers, on s'en sort, avec 10 points de pénalités. Et une troisième place, les autres ayant eu leur partie de brevet.




GPF:
Alors je suis un vrai boulet, n'ayant pas l'habitude de faire la reconnaissance an même temps que les B et D, je retourne à la voiture, tranquillement. Et là Christophe me dit mais la reconnaissance des A c'est pas en même temps, là la panique j'étais en train de changer de paire de chaussures, et il me fallait retourner sur le terrain, sans prendre le temps de sortir Ambrouille, qui n'assistait donc pas à ma reconnaissance. Je parviens quand même à faire ma reconnaissance dont je profite jusqu'au dernier instant.
Bref, est-ce à cause de ça, ou je ne sais quoi d'autre mais Ambrouille est encore moins concentrée, elle préfèrerait aller aux lapins. Elle fait la fête aux juges dès qu'elle le peut, en plus ils lui parlent, alors Ambrouille leur fait même la fête, elle marche au pied du juge. La vidéo a été raccourcie, car elle n'en vaut pas vraiment la peine encore que la fin, était plus "sérieuse".
Qu'importe, elle me fait encore deux refus, dont un sur le pneu et un sur la chassette, mais avec un gros dépassement de temps, on est Non Classée.
Une vraie garce cette chienne quand elle veut., et la juge qui me dit au moins vous n'avez pas râté sa sociabilité...




Le jumping:
Je fais ma reconnaissance et je le trouve difficle, vraiment pas pratique dans cette étoile.
Ambrouille suit la reconnaissance. Me disant que peut-être elle réagit comme ça parce qu'elle trouve que je ne vais pas assez vite, je me dis que je vais démarre en faisant la course. Quel échec retentissant, une haie, et hop dans le tunnel (ben évidemment il fallait pas", en plus je suis dégoûtée car à chaque reconnaissance je me suis souvent accroupie pour me mettre comme Ambrouille, pour voir, ce qu'elle voit., j'ai fait des marques au sol, en me disant il faut que je l'emmène jusque là, où au départ elle doit poser ses fesse ici, et là c'était le cas, pour qu'elle ne voit pas le slalom...disons moins.
Je regard les premiers passages des A et je me rends compte que ma reconnaissance est merdique, vraiment à chier et que leur conduite est tellement plus naturelle, tellement plus fluide, donc je me dis, que tant pis je vais devoir m'y pendre comme eux, même si ce n'est pas la façon dont j'ai reconnu, et comme c'est plus naturel, ça devrait passer.
Mise au départ, Ambrouille se barre pour aller voir son maître, signe qu'elle en a assez...
Bref je prends le départ, et éliminées, le juge me dit de continuer, alors je lui demande si je peux recommencer depuis le départ, et en faire un blanc, il accepte.
On redémarre normalement, sans faire la course, avec un départ avec une haie d'avance., et je fais une belle conduite, avec un refus àla chaussette, qui nous avait donné bien du mal cette journée; Mais je reprends Ambrouille impeccablement, elle ne se braque pas et repart de plus belle.
Quel dommage, elle ou on est capable de bien faire, preuve en est, mais on manque de réussite, peut-être de chance, certainement de conseils, et de technique en conduite notamment.




Les points positifs, toujours peu de fautes, elle est contente d'être sur le terrain, je crois une conduite plus fluide, à condition qu'Ambrouille ne fasse pas l'andouille, sans quoi je perds tous mes moyens.
Les points négatifs, beaucoup de refus, que de ça aujourd'hui, elle fait la fête aux juges, une conduite pas assez technique ou naturelle.

Bref à l'avenir, Ambrouille doit vraiment passer plus de temps dans la niche à se reposer, car Ambrouille non pas que l'agility la fatigue, loin sans faut, masi l'ambiance, l'attention que génère une journée comme celles-ci la fatigue beaucoup, un lever à 6h00 juste après les vacances en plus, avec peu de temps de repos... Bref quand on est rentrée Ambrouille a dormi depuis 17h00 et ne s'est pas réveillée de la soirée, donc je crois que je dois la ménager et lui donner des temps de repos. Cela devrait aller mieux et j'espère sera plus concentrée sur ce qui nous amène là.

Publié dans Petites anecdotes

Commenter cet article